Juillet 2018 La Dre Jane Lwoyero rejoint la Représentation de Nairobi en tant que chargée de programme résistance aux antimicrobiens  
     
 
 
 
 
   
 

Nairobi, 10 juillet 2018. La Dre Jane Lwoyero a rejoint la Représentation Sous-régionale de l'OIE pour l'Afrique orientale le 2 juillet 2018 en tant que Chargée de programme pour la résistance aux antimicrobiens (RAM). Cette position est rendu possible avec le concours du Fonds Fleming (Royaume-Uni). Jane est une vétérinaire kenyane qui nous rejoint à l'OIE de la Direction des Services Vétérinaires (Département d'État pour l'élevage) au Ministère de l’Agriculture, Elevage et Pêche.

En plus de son diplôme vétérinaire, elle est également titulaire d'une Maitrise (MSc) en Santé Publique Vétérinaire de l'Université de Nairobi. Grâce à cette formation, Jane s'est rapidement intéressée à la résistance aux antimicrobiens et à la sécurité sanitaire des aliments et a suivi dans le cadre du programme Borlaug Fellowship et d'une formation One Health, une formation complémentaire sur la gouvernance et la sécurité sanitaire des aliments dans les chaînes alimentaires internationales et a réalisé une étude sur « les résidus d'antibiotiques dans les produits avicoles et la sélection in situ de bactéries résistantes aux antibiotiques» respectivement.

En tant que fonctionnaire du Gouvernement Kenyan, La Dre Lwoyero était responsable de la mise en œuvre des activités de RAM, coordonnait le programme de surveillance des résidus de médicaments vétérinaires et de contaminants dans les produits alimentaires d'origine animale, ainsi que le contrôle des importations et exportations de produits d'origine animale, y compris l'inspection et l'audit de la transformation du lait et de la viande.

À ce titre, elle était également le point focal RAM dans son ministère. Elle a accompagné le Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche dans le processus menant à l'élaboration de la Politique nationale RA et le Plan d'Action National RAM, le projet de Stratégie de communication RAM et le projet de Programme de surveillance de l’usage des, et de la résistance aux antimicrobiens.

La Dre Lwoyero était membre du Secrétariat du programme de lutte contre la RAM, membre du Comité consultatif national sur la bonne intendance des antimicrobiens et elle est membre de la Section ‘Kenya’ du Partenariat mondial sur la résistance aux antimicrobiens (GARP).

Tout en travaillant sur AMR / AMU, elle a travaillé en étroite collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'OIE, l’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture [ http://www.fao.org/home/fr/ ] (FAO), le International Livestock Research Institute (ILRI), l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), le Réseau Pharmaceutique Œcuménique (EPN) et l'Institut de Recherches Médicales du Kenya [ ] (KEMRI ).

Elle a également participé à la mise en œuvre au Kenya du Global Health Security Agenda (GHSA) et du Règlement Sanitaire International (RSI) par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

La Dre Lwoyero espère pouvoir continuer à travailler encore de nombreuses années sur la résistance aux antimicrobiens au niveau régional. Elle peut être contactée à : j.lwoyero@oie.int

 

 

 
 
Flag Counter